Dispositif d’annonce – PPS

Dispositif d’annonce

Contexte

Lors des Etats Généraux de la Ligue Nationale Contre le Cancer de 1998 et de 2000, les malades de la Ligue Contre le Cancer dénoncent les conditions d’annonce du diagnostic de cancer en France et réclament leur amélioration.

Objectif

  • Permettre aux malades atteints de cancer et à leurs proches de bénéficier de meilleures conditions d’annonce de la maladie (Mesure 40 du Plan Cancer 2003 – 2007) devient alors l’objectif premier du groupe « Annonce et Accompagnement ».
  • Il est nécessaire que dans chaque établissement de la région Lorraine chaque patient puisse bénéficier d’une consultation d’annonce par un soignant.

Une phase d’expérimentation de 2004 à 2007

Le groupe a d’abord été mis en place au sein des 2 établissements pilotes (CHU-ICL) pour une phase expérimentale. Ce groupe a été reconnu par l’INCa comme centre référent pour la formation des établissements à la mise en place du dispositif d’annonce dans le cadre de sa généralisation.

Généralisation

A partir de 2007, un certain nombre de formation ont été dispensées afin de former à l’annonce de la mauvaise nouvelle. Cette formation comporte une description du dispositif d’annonce et des recommandations relatives à l’annonce des diagnostics de cancers. Elle s’adresse aux médecins et aux personnels soignants.
Rapidement la formation s’étend aux autres établissements de la région Lorraine

En 2009

Un groupe régional se met en place au sein d’Oncolor pour réfléchir à l’amélioration à apporter d’un point de vue régional soucieux de définir des plans d’actions appropriés pour répondre aux besoins.

Programme personnalisé de soins (PPS)

Le programme personnalisé de soins est un document simple et informatif, établi suite au bilan initial de votre maladie, conformément aux référentiels en vigueur et, si besoin, au terme d’une discussion en réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP). Il est destiné à informer les patients et à faciliter la transmission des informations entre les professionnels, en premier lieu le médecin généraliste.

Il vous est remis au cours d’une consultation d’annonce de la proposition thérapeutique, afin de vous exposer la chaîne de soins coordonnés qui va se mettre en place pour assurer votre prise en charge.

Il comprend :

  • Le plan théorique de traitement, c’est-à-dire la proposition thérapeutique que vous avez acceptée, et son organisation dans le temps
  • Les différents bilans prévus
  • Les noms et coordonnées du médecin responsable du traitement et de l’équipe soignante de référence joignables par votre médecin traitant, vous-même ou vos proches

Ce programme pourra être modifié, adapté ou interrompu selon les résultats de vos bilans et la tolérance aux traitements. Il facilitera également la transmission des informations entre les médecins hospitaliers et votre médecin traitant.

Actions menées

Une réflexion a été engagée à partir de mai 2007 par un 1er groupe de travail avec pour objectif l’élaboration d’un PPS commun sur la base d’expériences régionales et hors Lorraine. Ce groupe de travail est alors élargi avec la participation de médecins de plusieurs autres établissements lorrains dès 2008 et des modifications sont apportées au 1er modèle proposé.

Un  test de cette nouvelle version est réalisé sur une période de 3 mois, à partir de juin 2008 auprès de 6 médecins. Dans le cadre du test, la remise du document s’est faite, en général, au décours d’une consultation formalisée d’annonce de la proposition thérapeutique. Le document est satisfaisant sans que son usage réponde toutefois à toutes les attentes.

Les médecins utilisateurs de l’outil e-RCP souhaitent son intégration dans cet outil.

Actions en cours

En 2009, un groupe régional en lien avec le dispositif d’annonce est chargé de compléter le PPS existant.

L’objectif pour l’année 2010 est d’informatiser le PPS, en lien avec la RCP.

Les commentaires sont fermés.