Réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP)

La pluridisciplinarité, pilier du fonctionnement du réseau

Le réseau ONCOLOR regroupe les établissements de soins, publics et privés, de Lorraine qui prennent en charge des patients atteints d’un cancer ou suspects d’avoir un cancer. Ce réseau est également ouvert aux médecins généralistes et spécialistes qui exercent hors de ces établissements.

Compte-tenu de la complexité croissante des connaissances médicales, la qualité des soins repose sur une réflexion pluridisciplinaire entre professionnels de santé impliqués, de par leur spécialité et leur mode d’exercice, dans la prise en charge des patients.

La pluridisciplinarité signifie que des médecins (anatomo-pathologistes, chirurgiens, oncologues médicaux, radiologues, radiothérapeutes, spécialistes d’organe, …) auxquels peuvent se joindre des généralistes et d’autres soignants, mettent en commun simultanément leurs connaissances, soit pour élaborer des procédures et des référentiels de bonne pratique, soit pour définir une proposition diagnostique et/ou thérapeutique prise au cours de réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP).

La pluridisciplinarité, en pratique

Conformément au Plan Cancer, les médecins de la région Lorraine ont :

  • rédigé des référentiels régionaux de bonne pratique à partir des recommandations nationales ou internationales et des données acquises de la science. Ces référentiels régulièrement mis à jour sont mis à la disposition de tous sur ce site.
  • organisé des réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP) permettant d’interroger des médecins spécialistes lorrains sur toute situation non prévue par le référentiel pré-établi. Pour cela, le médecin du patient peut, avec son accord, transmettre certaines données du dossier médical et demander un avis à l’une des RCP de Lorraine. Chaque patient est libre de refuser. L’avis de la RCP est adressé au médecin du patient chargé de prendre avec lui la décision la plus adaptée. Parmi les RCP organisées en Lorraine, certaines ont été identifiées en 2011 comme des RCP de recours régionales.

Carte des RCP de Lorraine

Les outils de communication

Pour fonctionner, les RCP utilise un outil dénommé e-RCP qui permet l’échange informatique « sécurisé » de données médicales utiles à la prise de décision. Ces échanges se déroulent dans les conditions de confidentialité requises par la loi. En Lorraine, le développement et la mise en place de e-RCP a été soutenu par l’Institut National du Cancer (INCa) dans le cadre du projet de « Dossier communicant de cancérologie ».

Conformément à la loi « Informatique et libertés » du 6 janvier 1978, chaque patient bénéficie d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui le concernent. S’il souhaite exercer ce droit et obtenir communication des informations le concernant, il doit s’adresser au médecin ayant demandé, en accord avec lui, un avis pluridisciplinaire à une RCP. Pour tout renseignement, les patients peuvent s’adresser à leur médecin traitant.
Le réseau ONCOLOR regroupe les établissements de soins, publics et privés, de Lorraine qui prennent en charge des patients atteints d’un cancer ou suspects d’avoir un cancer. Ce réseau est également ouvert aux médecins généralistes et spécialistes qui exercent hors de ces établissements.

Les commentaires sont fermés.